P9020081

Saint-Pétersbourg est baptisé la Venise du Nord. Bâtie sur le delta de la Neva ,elle compte 40 îles , 400 ponts et 90 rivières et canaux .

Elle a été conçue comme une ville d’eau. Le fleuve, La Neva, et ses bras multiples (Bolchaya Nevka, Malaya Nevka, Fontanka etc) et canaux constituaient au XVIII-e siècle les rues et places de la ville .

Les bords de la Neva abrite les monuments les plus prestigieux .

Neva (8)

Pierre-Paul (145)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut y voir de beaux bâteaux amarrés , comme l'historique croiseur Aurore . un symbole de la révolution d'Octobre , car c'est son tir à blanc d'un coup de canon, qui fût le signal de l'attaque du palais d'Hiver le 25 octobre 1917. 

croiseur AURORE (6)

 

Les canaux , plus tranquilles , sont bordés de bâtiments aux facades prestigieuses et d'églises éblouissantes .

P9020069

divers (21)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si ce sont surtout les bâteaux- mouche pour touristes qu'on y croise , il existe encore une circulation de bâteaux "utilitaires "

Perspective Nevsky (42)

P9020078

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Des ponts aux sculptures prestigieuses côtoient des ponts plus modernes où circulent même des tramways .

Neva (4)

P9020082

P9020004

Neva (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les barrières de fer forgé progètent des ombres de dentelles sur les trottoirs .

P9020070

La nuit, plusieurs ponts se lèvent pour permettre le passage des gros bâteaux : un spectacle étonnant, comme au pont du Palais  ( ou Pont  Dvortsoviy ) qui soulève sa colossale chaussée et ses lampadaires, sans faire le moindre bruit ! 

pont Dvortsoviy (8)

 

A SAVOIR :

  • On est sans cesse sollicité pour les promenades en bâteau ; l'idée nous a tenté au début, mais à voir ces bâteaux à touristes circulés sur fond de "commentaires " , l'envie a disparu et on a préféré découvrir les canaux à pied .
  • Plusieurs ponts s'ouvrent tout au long de la nuit à des heures différentes . Par chance, le plus spectaculaire , le Pont du Palais ouvre "tôt" à 01h25 . Là encore, nous avons fui les flotilles massées au pied .....