Fan-en-Voyage

16 août 2018

Curiosités kirghizes

450px-Flag_of_Kyrgyzstan

 Les kirghizs

Comme dans tous les pays de l'Est , les gens sont réservés  , mais très bienveillants dès qu'on établit le contact  .Ils aiment volontiers poser pour une photo. 

P1020705

 Le chapeau  kirghiz 

On le voit encore fréquemment porté par les hommes , avouons qu'il a belle allure !

20180804_093105

 Cimetières kirghizs 

Jusqu’au XXe siècle, la plupart des Kirghizes vivaient une vie de nomades. Ils érigeaient alors peu de tombeaux ou de mausolées. Avant l’arrivée de l’islam, ils enterraient leurs défunts au bord d’une grande rivière, près d’un buisson ou dans une grotte. Construits en briques et en métal, parfois en forme de yourte,  les mausolées se sont multipliés pendant la période soviétique, dans les années 1920-1930.

Ces anciens cimetières sont aujourd’hui peu entretenus par la population, qui privilégie des tombes plus simples. Ils ressemblent à de petits villages fantômes disséminés dans la campagne .

 

P1030907

20180824_224801

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transports 

Ne pas imaginer de grandes étendues sauvages ! Le Kirghizistan est bien sillonné par un réseau de  routes et pistes en plus ou moins bon état , mais ça passe .

Pas de grands bus modernes , mais des matrushkas qui ont vécu et sont bien remplis !

P1030743

Le stop ( payant ou pas ) fonctionne bien.   Il n’existe qu’une seule ligne de chemin de fer, au départ de Bichkek, à destination de Balyktchi, près du lac Issyk-Koul. 

20180801_173303

 

WC kirghizs 

Généralement,  situé  en dehors de l'habitation,  c'est une cabane avec un trou ( ça m'a rappelé ma jeunesse en  Haute - Loire ) . Système bien naturel sur les camps provisoires de yourtes . Plus étonnant dans des maisons modernes et relativement cossues , où la cabane est au fond du jardin  ( évitez de se lever la nuit )

P1030478

P1030477

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les lieux publics  , le WC devient coĺlectif et la pudeur n'a plus sa place .

P1030607

P1030919

 

 

 

 

 

 

 

 

Charmes du Kirghizistan 

On ne va pas au Kirghizistan pour admirer la  beauté de ses villes ou de ses monuments historiques.  Mais pour traverser des paysages grandioses et côtoyer la vie nomade encore très présente surtout en été  . Un pays où la vie reste simple et  traditionnelle  .

 P1020556

 

 

Posté par fangui à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 août 2018

Gastronomie kirghize

La table 

On se croît toujours invité à un repas de mariage ! Les repas sont magnifiquement présentés .

Tout est posé à la fois sur la table : cacahuètes, fruits secs , salades , plat principal,  assiettes de fruits , présentoirs de bonbons et gâteaux  . On boit du thé  .

P1030491

P1030493

P1030545

P1030546

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au bord des routes , des ventes et dégustations prolifèrent .

 Le poisson 

Vendu séché ou frit , prêt à être dégusté 

P1020805

P1030280

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fromage

Séché  , salé  , il est présenté en petites boulettes .

P1030321

DSC03627

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les fruits 

Les plus courants , melons , pastèques et abricots .

P1020818

P1020662

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le miel 

On rencontre souvent des ruches itinérantes.  Le miel est excellent et pas cher .Un achat pertinent à  faire !

P1020751

P1020848

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr  , chaque ville a son marché  .

Les boucheries ne répondent pas aux normes d'hygiène les plus modernes. .... La viande de cheval y est aussi  vendue , mais c'est une viande chère,  consommée pour des repas de fête  .

P1020904

P1020906

 

 

 

 

 

 

 

 

Partout , les ingrédients fétiches des repas  kirghizs : épices et fruits secs .

DSC03613

DSC03637

 

 

 

 

 

 

  Le pain

Il y en a  une grande variété .

Comme en Ouzbékistan , on voit souvent des pains ronds et plats , décorés avec des tampons en bois et pointes de metal .

P1030269

P1030275

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020547

DSC03617

 

 

 

 

 

 

 

 

 La vodka

La boisson nationale ! La moindre épicerie de village en propose un choix impressionnant.  Celle ci est la vodka kirghize . Même si elle titre 40% d'alcool  comme les autres,  je l'ai trouvé agréable à boire et sa bouteille est très jolie. 

20180901_105449

 

On ne meurt pas de faim au Kirghistan !

 

Posté par fangui à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2018

Héros kirghizs

 

 

20180821_214615

 

 

MANAS , le héros national

Impossible d’aller au Kirghizistan sans entendre le nom de Manas.  L’aéroport porte son nom . Sur la place Ala-too au centre de Bichkek une majestueuse statue de Manas en cavalier a remplacé Lénine.C'est l'emblème national !

P1020569

Manas est le héros d’une épopée populaire  kirghize transmise par voie orale depuis des générations.  

Sa légende 

" À un âge avancé, Jaqyp et sa femme Chyyyrdy, [+] longtemps sans enfant, ont finalement un fils qui reçoit le nom de Manas lors d’un festin donné en son honneur. Les sages lui prédisent un avenir exceptionnel et Manas accomplit ces prophéties : entouré de ses quarante compagnons, il unit les quarante tribus kirghizes et parvient à vaincre l’ennemi chinois. Empoisonné deux fois et ramené à la vie, il finit par mourir de la main de son ennemi juré Qongurbay, mais laisse un héritier : son vaillant fils, Semetey."

KOJOMKUL 

P1040054

 Le village de Kojomkul porte le nom d’un colosse de 2m 30 et 165 kg à la force démesurée , qui vécut ici(  Kabauulu Kojomkul 1889-1955).

Sa maison a été transformée en musée .

P1040065

 On y voit entre autres,  ses vêtements et son buste .

 

P1040071

P1040066

 

 

 

 

 

 

 

 

Mettre sa main dans l'empreinte de celle de Kojomkul rend modeste !

P1040096

A l’extrémité du village  , on découvre un monument en forme de yourte érigé en 1924 à la mémoire d’un de ses amis . La légende affirme que l’énorme pierre posée devant aurait été placée d’une seule main par le géant .

P1040056

Sa statue figure aussi à  Bichkek . Cette fois-ci  , il porte carrément un cheval !

 

P1040094

 

 

Posté par fangui à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 août 2018

Kizil - Oy , une douce étape

 

 

P1030963

  Kizil- Out est situé dans une vallée dominée par les Monts Célestes 

Point de passage des touristes , on y trouve de nombreux logements chez l'habitant et même……un office de tourisme ! Un logo officiel figure sur les maisons qui accueillent les touristes garantit un minimum de prestations .

P1030980

P1030994

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cadre est magnifique et le village plus coquet que d'habitude .

P1030976

P1040041

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030959

P1030958

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village garde un rytme très rural 

P1030992

P1030998

 

 

 

 

 

 

 

 

Si tranquille que les enfants jouent à la marelle sur la route ou au docteur .

P1040006

P1030989

 

 

 

 

 

 

 

 

Un curieux et unique  feu tricolore est placé sur la route devant l'école . Incongru car peu de véhicules circulent .

P1040002

 Les briques en terre sont encore d'usage pour les constructions.

P1040042

 Des galettes de bouse de vaches séchées attendent de réchauffer les hivers .

P1030984

On trouve deux épiceries

P1030967

Et un beau cimetière aux monuments de tous styles .

P1040012

P1040016

 

 

 

 

 

 

 


La maison où je loge est charmante et confortable La famille accueillante .
On prend le petit déjeuner dans une yourte soignée . Le pain fait maison est un regal

P1040040

P1040034

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040029

P1040038

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kizil- Oy une parenthèse enchantée !

Posté par fangui à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Lac Son Koul

20180815_093006

 

Situé à environ 3 000 mètres d'altitude dans le massif des Tian Shan au nord-ouest de  Naryn ,  le lac Son Koul d’une superficie de 275 km² et d’une profondeur de 15 mètres,  est considéré comme la plus grande réserve d'eau douce naturelle du pays. Il est gelé la moitié de l'année .

Ses alentours sont une immense steppe encadrée de montagnes où vivent pendant les quatre mois d'été des bergers semi -nomades . Le reste de l'année , ils regagnent leur maison en ville ou au village , souvent cossues et modernes !.

 

P1030747

  

Les bergers sont prospères : outre leurs propres bêtes, ils gardent des bêtes de citadins , investissements courants pour ceux qui n'ont plus confiance aux banques . On peut donc croiser d'immenses troupeaux .

 

P1030767

P1030764

 

 

 

 

 

 

 

 

Une yourte principale est dressée qui est la pièce principale et la chambre a coucher . Elle est meublée de tapis , de matelas et couettes et d'un poêle à charbon ,
Une ou deux tentes annexes pour rangements , cuisine  . A côté , parfois un 4/4 . A l'écart,  la tente - wc !

P1030810

P1030801

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030754

P1030483

 

 

 

 

 

 

 


Toutes sortes de bestiaux vivent  autour de l'habitat ,
Des animaux sont parqués dans des enclos , les jeunes ou les moutons qui sont tondus sur place ..

P1030829

P1030830

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques dindes et moutons ne finiront  pas la saison , réserve de viande sur pied !

P1030836

P1030843

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les bergers pêchent aussi dans le lac avec des filets et des épuisettes .

P1030766

P1030837

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut assister à la traite des juments . Le lait est très  prisé sous forme fermenté ! Goûté par moi plusieurs fois,  mais pas vraiment  apprécié  ! Mais  les Kirghizs en raffolent !

P1030786

P1030789

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une étape hors du temps  !

P1030847

 

 

Posté par fangui à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


07 août 2018

Caravanserail de Tach Rabat

 

P1030487

 Le caravansérail Tach Rabat ( forteresse de pierre” en Kirghize ) est situé à 3500 mètres d’altitude et à 90 km de la ville de Naryn . C'était une étape sur la Route la Soie . On ne connaît pas exactement sa date de construction. La forteresse en pierre est haute de 20 mètres, avec en son centre un dome. La pièce principale donne accès à 30 autres salles . On trouve aussi un cachot et un puits .

P1030458

P1030448

 

 

 

 

 

 

 

  

Devant la  forteresse  , une boutique improvisée  .....

P1030474

 

La vallée, cernée de montagnes , ne comporte que deux camps de yourtes à destination touristique . 

P1030510

P1030504

 

 

 

 

 

 

 

  

Les kirghizs qui travaillent dans les camps y sejournent aussi pendant la saison touristique .

P1030499

P1030553

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut remonter la vallée ou grimper sur les collines avoisinantes, mais avec l'altitude, le souffle est court .

P1030486

P1030523

 

 

 

 

 

 

 

 

 On observe aussi des marmottes, qui parfois finissent tristement sous la dent d'un chien .. ..

P1030421

P1030551

 

 

 

 

 

 

 

 

Des petites fleurs sauvages, entre autres des edelweiss , tapissent les sols un peu partout ....

P1030526

Beaucoup de chevaux aussi y vivent pour promener les touristes . L'occasion d'essayer , non sans appréhension !

 

P1030568

 

Dans la région , on élève aussi des yacks ; nous  n'en avons pas vu , mais on y a goûté !

Viande yack

Posté par fangui à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 2018

Un village ordinaire. ..

 

 

P1030356

On ne rencontre pas de village riche de constructions historiques ou d'architecture remarquable au Kirghistan.  Un peu normal  , car au départ les Kirghizs étaient des nomades , sédentarises sous l'empire soviétique . Villes et  villages  ont de larges rues en angles droits bordées de maisons sans charme . 

Un village représentatif : celui où nous avons passé une nuit  , chez l'habitant . Kizil Tuu est un village ordinaire au sud du lac Issyk - Kul .  Le village a des rues en terre battue . Les rues en angle droit sont bordées de maison et de jardins mal entretenus 

 

P1030386

P1030376

 

 

 

 

 

 

 

 

Les  familles d'accueil  habitent  réellement la maison et cèdent  des chambres aux touristes l'été pour compléter leurs revenus. Malgré cette cohabitation, la communication est réduite à peu si on ne parle pas russe ou kirghiz . C'est dommage !


Les maisons , sans charme extérieur, sont grandes et les pièces abondamment décorées de tapis et tentures murales .

P1030398

P1030352

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de salle de bain, un simple lavabo . Dans un bâtiment extérieur, un petit « banya » un genre de hammam, où on utilise une petite gamelle pour s'asperger de l'eau contenue dans les seaux .
Une cabane wc au fond du jardin , avec une simple planche trouée !

P1030155

 

. Mais une promenade dans le village est l'occasion d'y decouvrir la vie quotidienne et de croiser quelques  habitants chaleureux.

P1030362

P1030360

 

 

 

 

 

 

 

P1030359

P1030358

 

 

 

 

 

 

 

 

L'école , propre et bien entretenue , accueille 400 élèves de 7 a 18 ans .

P1030367

 La mosquée du village  sans charme particulier. 

P1030385

La minuscule épicerie du village , ne manque pas de l'essentiel. ..vodka , bonbons et  cigarettes !

P1030384

Comme tous les cimetières du Kirghistan , celui du village regorge de mausolés imposants et de structures de yourte en metal. Nomades  jusque dans la tombe !

P1030374

P1030375

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons chez le menuisier installé dans le village depuis un an , après plusieurs années de travail à Bichkek . Il est en train de confectionner une table pour une yourte qui lui prendra 2/3 jours de travail et sera vendue 10 000 soms .

P1030381

 

Nous dinerons chez un couple charmant, lui vétérinaire,  elle  institutrice .

Notre hôtesse prépare dans la cour les petits beignets d'accueil qui commencent tout repas kirghiz .

P1030387

P1030396

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est chez eux que nous finirons la soirée autour du repas que présidera notre hôte .

 

 

Posté par fangui à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 août 2018

Chasse à l'aigle

 

P1030080

 Les nomades de la route de la soie ont très longtemps fait appel aux oiseaux de proie pour chasser. Ils s’aident principalement d’aigles . Cet art séculaire  est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco depuis 2010.

Cette tradition a été interdite pendant la période soviétique, ce qui a bien failli la faire disparaître complètement. Elle a cependant survécu dans trois villages kirghizes. Les dernières familles d’aigliers de père en fils habitent principalement le village de Bokonbaev, au sud du lac Issyk Kul. 

Nous sommes  en pleine montagne dans une de ces familles qui dresse des aigles pour la chasse depuis 4 générations.

P1030069

 On utilise des aiglons de 5/6 semaines ou des aigles adultes sauvages .Les chasseurs, après avoir capturé leur oiseau, l’isolent dans une cage et l’habituent à leur voix, pour qu’il ne finisse par obéir qu’à celle-ci. 

P1030142

 Son maitre lui apprend à distinguer les différentes fourrures et peaux que l’oiseau devra chasser

Le dressage peut durer jusqu'à un an .Petite démonstration

Une peau de loup roulée sert de leurre . On la tire en courant et l'aigle fond dessus .

 

P1030087

 

P1030112

 

L'aigle a attrapé sa proie .

P1030106

 Pour lui enlever sa prise , il faudra lui donner un morceau de viande saignante .

P1030119

 

L'aigle ne reconnait que son maitre qui l'utilisera 10 a 15 ans avant de le rendre à  l'état sauvage . L'aigle peut vivre 70 ans. 

A mon tour de jouer à la  fauconniere !

P1030125

 

Posté par fangui à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2018

Canyon de Djety Oguz.

Une très belle journée de decouverte des montagnes kirghises 

P1020980

P1020998

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous enfoncons dans la montagne . La route traverse de verdoyants paysages , où paissent des animaux familiers .

P1020951

P1020953

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet endroit est apprécié par les familles pour les pique-niques . Le pique-nique kirghiz , c'est du sérieux !

On met le samovar en route .

 P1020977

 On nettoie des abats et on en fait de mini- brochettes qui accompagneront bien la vodka .

P1020973

P1020957

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand plat principal de viande et légumes est mis à  mijoter pendant 4 h .

P1020970

La table est mise !

P1020963

P1020967

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mamies gardent les enfants .pendant que les parents cuisinent .

P1020961

 Je  n'aurai pas le droit de quitter cette famille sans avoir avalé  deux ( petits)  verres de vodka  , cul sec !

La mise en route sera un peu difficile .

 On croise le long du chemin des yourtes pour citadins en vacances .

P1020981

P1030006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chemin monte . De jeunes cavaliers guettent les  marcheurs fatigués. 

P1020983

P1020989

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De loin en loin , des moutons attendent d'être transformés en  brochettes pour les vacanciers .

P1020988

 Au sommet  , un camp de vacances.  Une de ces datchas a recu Youri Gargarine , qui venait y séjourner pour s'entraîner à l'altitude. 

P1020992

 

Beaucoup d'animation ! Si on ne rencontre pas la vie sauvage , c'est l'occasion de croiser  les familles locales en vacances .

Ambiance sympathique !

 

 

 

Posté par fangui à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 août 2018

Karakol

 C'est une ville qui est un important lieu touristique et qui a un peu plus de charme que d'autres villes du Kirghizistan, car elle renferme de nombreuses charmantes isbas héritées de l'epique soviétique.

P1020800

 

La mosquée Dungan

Un peu particulière, on dirait une pagode !

P1020788

 

La cathédrale de la Sainte - Trinité

Cette version , tout en bois , a été bâtie en 1895 , l'ancien édifice ayant été détruit par un tremblement de terre.

P1020789


Les marchés

Construits curieusement avec des containers , on y trouve outre les étals classiques , des gargottes
de spécialités préparées devant vous .

P1020815

P1020810

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020826

P1020825

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin de Prjevalski

Il se trouve à Pristan à quelques kms de Karakol , au bord du lac Issyk Koul .
Il abrite la tombe de Prjevalski, ainsi qu'un mausolée à sa gloire

P1020842

 

Prjevalski est celui qui a découvert le petit cheval du même nom.
Un exemplaire empaille de ce cheval est dans le petit musée du parc .

P1020839

P1020836

 

 

 

 

 

 

 

 


Ce cheval n'existe plus qu'en Mongolie …..et parait- il au Parc de la Tête d'Or à Lyon.

Altyn Arashan

Dans les environs de Karakol , on peut visiter cette station , située dans un parc , propice à de
belles randonnées .

P1020866

Après ces exploits sportifs , des bains naturels d'eaux chaudes delassent les muscles fatigués !

 

20180803_172150

 

Posté par fangui à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 juillet 2018

Bichkek

 L’emplacement de Bichkek n'était à l'origine qu'un lieu de passage sur la Route de la Soie. Nommée Frounze du temps de l'URSS , ce n’est qu’en 1992 que le parlement kirghize changea le nom de la capitale en Bichkek après la dislocation de l’Union Soviétique et l’ascension du Kirghizistan au rang d’État souverain.

 Musée FROUNZE

  En 1926, Bichkek fut baptisée Frounze par les autorités soviétiques, en l’honneur du commandant militaire Mikhaïl Vassilievitch Frounze, avant de devenir, en 1936, la capitale de la République socialiste soviétique Kirghize. 

Un petit musée est consacré à  Frounze . Construit autour de sa maison , meublee d'epoque , il n'a rien d'exceptionnel , sauf pour les amateurs de la chose militaire soviétique ! Mais , il est sympathique et les visites sont rares â  Bichkek !

 

P1020516

 P1020514

 

 

 

 

 

 

 

 

 L'influence soviétique y est très présente dans l'architecture  avec ses immeubles en béton et ses  larges avenues  .

 

P1020576

P1020575

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Lénine a toujours sa place , ici derrière le Musée National.

P1020565

Mais les heros traditionnels kirghizs prennent le devant de la scene .

P1020553

P1020569

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La place Ala-Too ornée de fontaines vous permettra d’assister à la relève de la garde, au pas de l’oie 

 

P1020570o

Bichkek est aussi connue pour être l’une des capitales les plus vertes du monde (100m2 d’espace vert par habitant). Ce qui la rend bien agréable à  vivre , même si on en a vite fait le tour .

 On y trouve aussi centre commerciaux et restaurants modernes ....meme un jeune glacier français  , Raphaël !

 

P1020581

 

Le marché  Médina 

C'est le marché aux tissus de Bichkek . 

P1020534

P1020540

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Osh Bazaar

Situé à l'ouest de la ville , ses nombreuses étals , ainsi que les ruelles intimistes font de ce lieu un incontournable .

Alimentation, meubles, vêtements, souvenirs, il est possible de tout y trouver .

DSC03561

DSC03591

DSC03575

 

DSC03605

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03590

DSC03613

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par fangui à 03:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2018

Kirgui......quoi?

P1020530

Kirgui,,,,,,,quoi ?

C'est  ou?

Tu vas voir quoi , la-bas?

Bon , d'accord  , le Kirghizistan n'est pas très connu .Mais , au vu de quelques reportages  TV , j'imagine, des paysages de montagnes egayes de yourtes  et parcourus de chevaux et moutons  ! Bref une " Mongolie de montagne *

Je pars donc pour la vie nomade et ses perils !

P1020555

  

 Le Kirghizistan est un pays de 199951 km2 er 6 000 000 habitants.  La capitale est  Bichkek et sa monnaie est le "som" . Longtemps inclus dans l' URSS , Il a retrouvé son independance en 1991 .

 Les montagnes du Pamir et des Tian Shan recouvrent plus des trois quarts du pays dont la moitié de la superficie se trouve à plus de 3 000 mètres. Un océan disparu a laissé de nombreux lacs dont l'Issyk Kul, le second plus grand lac du monde après le Titicaca .

 

Pour une fois  , je pars en voyage organisé de deux semaines  à la découverte du Kirghizistan . Un vieux projet,  déjà prévu et annulé pour cause d' instabilité politique .Espérons que cette fois ci sera la bonne !

Programme 

localisationimage_40a97809-9719-4840-adc7-8381738454e6

 

Jour 1_: Paris – Bichkek
Envol à destination de Bichkek. Nuit en vol.

Jour 2_: Bichkek • (150 km/env. 2h)
Accueil et transfert à l’hôtel. Départ pour un tour de ville avec la visite de la place Ala-Too, du parc Pan
Lov et du musée de Frunze. Déjeuner puis excursion au Parc National Ala-Archa. Retour à Bichkek.
Jour 3_: Bichkek – Parc National Chon-Kemin • (150 km/env. 3h)


Route pour le Parc National de Chon-Kemin. Balade de 2h30 et pique-nique dans le canyon de Boom. Puis route pour la vallée de Chon-Kemin. Installation en maison d’hôtes. Apéritif dans le jardin. Dîner et nuit en maison d’hôtes.


Jour 4_: Parc National Chon-Kemin – Lac Issyk Kou – Gorges Grigorievskoe –
Semenovskoe – Karakol • (240 km/env. 6h)
Visite du musée de Cholpon Ata. Vous traverserez la partie nord du lac Issyk Koul. Visite des gorges de
Grigorievskoe et de Semenovskoe. Pique-nique et route pour Karakol, découverte du musée
commémoratif de Prjevalsky. Dîner et nuit à l’hôtel.


Jour 5_: Karakol – Vallée Altyn Arachan – Karakol
Visite du marché local, de la cathédrale orthodoxe et de la mosquée doungane au style déroutant. Dans
l’après-midi, transfert vers la vallée alpine d’Altyn Arachan pour une promenade. Retour en ville, dîner, nuit à l’hôtel.


Jour 6_: Karakol – Canyon Djety Oguz – Tamga • (160 km/env. 3h)
Départ pour le canyon de Djety Oguz. Balade dans la vallée des Oignons. Pique-nique au bord de la rivière de Djety Oguz et départ pour Tamga. Dîner et nuit en maison d’hôtes.


Jour 7_: Tamga – Kotchkor • (150 km/env. 3h)
Transfert à Bokonbaevo et démonstration de chasse au lapin avec un aigle royal. Route vers Kotchkor et
visite du centre d’artisanat kirghize. Installation chez l’habitant, dîner et spectacle de musique folklorique.


Jour 8_: Kotchkor – Naryn – Vallée At-Bachi • (180 km/env. 5h)
Départ vers Naryn, avec un passage sur le col de Dolon. Transfert dans la haute vallée d’At-Bachi.
Installation chez l’habitant dans le village de Kizil-Tuu. Balade à pied à travers le village. Dîner et nuit chez

Jour 9 _: Départ vers le caravansérail Tach Rabat qui accueillait des marchands de la Route de la Soie. Dîner et nuit en yourtes. 

Jour 10_: Tach Rabat – Naryn • (130 km/env. 5h)
Matinée de découverte des environs, avec balades à pied et à cheval. Déjeuner, puis départ vers Naryn. En route, visite du musée de Koshoy-Korgon et de la ruine de l’ancienne forteresse. Dîner et nuit en maison d’hôtes.


Jour 11_: Naryn – Lac Son Koul • (135 km/env. 4h)
Route vers le lac Son Koul, entouré de hautes montagnes et second plus grand lac du pays. Arrivée et
installation sous les yourtes. Déjeuner, dîner et nuit dans le camp de yourtes.


Jour 12_: Lac Son Koul
Journée consacrée aux abords du lac, à cheval et à pied. Dîner et nuit sous les yourtes.


Jour 13_: Lac Son Koul – Village Kizil-Oy • (160 km/env. 5h)
Passage par le col de Karaketche pour atteindre la vallée de Kizil-Oy. Pique-nique au bord de la rivière de
Keukeumeren. Arrivée à Kizil-Oy, balade, dîner et nuit chez l’habitant.


Jour 14_: Village Kizil-Oy – Vallée Suusamyr – Bichkek • (250 km/env. 5h )
Route pour Bichkek en suivant la superbe vallée de Suusamyr. Visite du petit musée de Kojomkul. Passage par le col de Teueu Achuu. Déjeuner à Belovodskoye. Arrivée à Bichkek, dîner, nuit à l’hôtel.


Jour 15_: Bichkek – Paris
Libre jusqu’au transfert à l’aéroport de Bichkek et vol de retour pour Paris.

Posté par fangui à 03:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2018

Mauritanie pratique

P1110142 - Copie

  

Voyage de deux semaines à deux en transports en commun et auberges , avec trois jours de location de 4/4 .

Voyage à partir de Dakhla ( Maroc) . Vol Paris-Dakhla par Transavia  ; cette liaison ne fonctionne qu'en automne/hiver

Par exemple , pour la saison 2017/2018

La liaison Paris-Orly Dakhla sur Transavia redémarre le mardi 30 octobre, puis chaque mardi jusqu'au mardi 26 mars 2019.
Orly-6h15 Dakhla 10h00
Dakhla 10h45 Orly 16h35
Aller simple bagages cabine 10kgs 59 €, avec 20 kgs en soute 88 €
soit l'aller retour à 176 €

 

Budget sur place 680 € / personne

Visa mauritanien : 55 € à la frontière

POURQUOI Y ALLER ?

  • C'est le SAHARA et une des rares parties de ce désert où on peut encore s'aventurer facilement .La tradition nomade y est encore très vivace et authentique . Pas de faux "hommes-bleus " qui enlèvent leur costume après le "boulot" !
  • Pendant 10 ans, le tourisme s'est effondré . Depuis cette année, les vols ont repris sur Atar , des Tours Operators y retournent , des journalistes viennent et font des reportages ! La Mauritanie va redevenir tendance , c'est tout au moins l'espoir des acteurs du tourisme rencontrés .
  •  Aucun problème de sécurité dans les régions traversées ( côte, Adrar ) . Pourtant nous circulions à deux femmes seules et nous n''avons pas rencontré d'autres touristes individuels de notre genre ( quelques groupes de marcheurs dans l'Adrar et des "motorisés " au long cours qui filaient ensuite vers le Sénégal. )
  • L'extraordinaire gentillesse des mauritaniens ( naturelle ou la satisfaction de revoir des touristes ?) . Des officiels du style militaire ou policier nous ont carrément pris parfois sous leurs ailes protectrices ( touchant !)

P1110526 - Copie

 

QUELQUES USAGES 

  • Le thé qui se sert mousseux et en trois fois (petits verres) . Comme il est automatique partout où on passe , à la fin de la journée , on en a bu une bonne quantité
  • Autre spécialité vue nulle part : les chèvres sont transportées dans des sacs (juste la tête qui dépasse ) . dans le fond c'est pratique , une fois qu'on a réussi à les rentrer dedans !

WP_20180128_028 - Copie

  • .La melahfa est le voile que porte la mauritanienne ; ce n'est pas une tenue d' "effacement" , mais au contraire de séduction :couleurs, motifs varient à l'infini et les femmes savent en jouer ...... .Certaines femmes portent des mitaines en laine : c'est pour garder des mains blanches !

IMG_20180204_184719 - Copie

  • J'ai été frappée , moi qui fréquente beaucoup les pays musulmans , par l'extrëme familiarité dans les rapports entre les hommes et les femmes ( même les jeunes filles ) alors qu'ils ne se connaissent pas ... Tradition nomade ? Le divorce est très courant , beaucoup divorcent et se remarient plusieurs fois (parfois avec la même femme) . Fréquent de rencontrer des moins de 30 ans déjà divorcés . Particularité aussi de la Mauritanie : plus une femme a divorcé , plus elle a de la valeur ! ( elle plait, elle est affiliée à plus de clans , etc....)
  • Gastronomie : disons le franchement , pas de grands émois à attendre . Dans l'Adrar, surtout de la viande de dromadaire ou de chèvre (coriace) , sur la côte beaucoup de poissons et aussi du boeuf de l'agneau.. 

P1110691 - Copie

TRANSPORTS

  • Possible en minibus : route côtière, Nouakchot-Atar, Atar-Oueadane, Atar-Chinguetti, Zouerate-Atar
  • Location de 4/4 20000 UMS , avec chauffeur 22000 à 25000 + le gas oil ; au final, cela a fait 50000 UMS/jour (environ 120 €) ? C'est cher et inutile de louer pour tout le séjour, seulement sur les pistes choisies pour visiter des sites et payasages . Tous les hébergements sur votre parcours pourront vous proposer une excursion en 4/4 avec chauffeur ( et guide si vous voulez) à la journée.

P1110547 - Copie

 

  ARGENT

Taux de change : 1 € = 420 UM

 

BUS ENTRE DAKLA (MAROC) et la MAURITANIE 

IMG_20180207_114615 - Copie

MAROC--> MAURITANIE

Bus quotidien de Dakla ; prendre les billets à Supratours à la gare routière de Dakhla ou en ville (bureau à côté du Centre Artisanal)
Ils vendent les billets pour tout le parcours
Dakhla - Nouakchott quotidien pour 410 Dh soit 38 € Dakhla ou Nouaddibou 260 dhs
Descriptif du trajet : départ vers 8h30 de Dakhla
Arrivée à la frontière (Guerguerat), stop de 2/3 h, le temps de manger (restaurant côté marocain) et de faire le visa (le plus long)
A la sortie des bureaux marocaines, un minibus de la compagnie mauritanienne vous attend et le chauffeur vous aide dans les différentes formalités (visa)
Arrivée vers 17 h à Nouadhibou.
Le chauffeur devient un peu taxi et vous dépose à votre hôtel !

MAURITANIE--> MAROC

Les billets se prennnent à l'agence El Moussavir (300 m de la nouvelle ambassade des USA, en direction de "garage Nouadhibou")
Seul un billet provisoire Maroc est donné, le reste se passe à l'oral... (pas de panique, organisation très sérieuse)
Tarif Nouakchot-Dakhla 16000 UMS + 2000 UMS pour les bagages.
Départ à 7h45 de Nouakchot et vers 11h/12h à Nouadhibou
Le minibus vous dépose à la frontière, formalités, repas côté marocain (attente de 2h)   ; on va échanger le billet provisoire contre un définitif au bureau Supratours flambant neuf.
Arrivée à Dakhla vers 19 h

REMARQUES : 
* horaires approximatifs pour le transit, les bus attendant tous les passagers inscrits et aussi les colis de messagerie
* Peu de chemin à faire à pied, seulement la petite zone des bureaux mauritaniens et marocains.
* A l'agence El Moussavir de Nouakchot, on chouchoute les clients " On est à votre service", agence super propre
Le matin, on vous sert un verre de café au lait avec un morceau de pain dans la salle d'attente et déjà installés dans le minibus, on vous apporte un dernier verre de thé ; un membre de l'agence ferme la porte en vous souhaitant "bon voyage"
* on peut fractionner son trajet en faisant un stop à Nouadhibou, mais acheter tous les billets d'un seul coup

Confortable, simple et économique !

 

HEBERGEMENTS :

Il n'y a pas pléthore d'hébergements corrects, donc on n'a pas l'embarras du choix ! Mais , tout de même possible de se loger relativement correctement à chaque étape . Voici la liste de ceux qu'on a testés .

NOUADHIBOU

* camping "Chez Ali" ou camping de la " Baie des Lévriers"
recommandé partout , pour nous la pire arnaque du voyage !
4000 UMS /personne ; très cher pour la qualité ( pas de drap, de serviette, de couverture, de papier hygiénique , propreté moyenne) et cher par rapport à ce que nous avons expérimenté ensuite !
Seul avantage ; douche chaude à la demande
Profite sans doute de l'absence de concurrence ..

* Centre de Pêche:
Bâtiment et bungalows au charme rétro situé sur la "Baie des Etoiles" au bord de la mer
Prix 12000 UMS , petit déjeuner 1500 UMS
Plat ( truite de mer, brochettes de crevettes..) très copieux 3000 UMS 
Accueil adorable, poissson excellent , presque personne , inutile de réserver , sinon téL :
A l'arrivée , ils peuvent vous envoyer un taxi charmant pour 2000 UMS ;
Hélas, cet endroit qui pourrait être paradisiaque est d'un prix exhorbitant par rapport aux services rendus : pas d'internet, électricité seulement en soirée , même pas d'eau froide dans les chambres !
En fait , le gardien le matin a soi-disant mis l'eau froide le matin entre 7h et 7h30 : manque de chance pour nous , on dormait encore !!!
Super , pour y aller manger le midi et profiter quelques heures du cadre .

IMG_20180206_145131 - Copie

NOUAKCHOTT : Chez Olivia , maison Jelaoua

Chambre double entre 10000 UMSS et 14000 UMS ; petit déjeuner 1500 UMS
Charmant jardin ombragé qui fait salon de thé et restaurant.
Carte qui console de 2 semaines de pâtes aux dromadaires 
Excellent rapport qualité/prix , mais très demandé ; réserver le plus tôt possible .
Sinon, ils vous logent dans une résidence meublée pas loin "La Résidence " , et on peut aller manger chez eux

P1110557

IMG_20180205_202700 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ATAR


* Bab Sahara : cadre agréable , un peu en dehors de la ville
chambre pour deux 10000UMS, baissée à 8000 UMS
Semble un peu délaissé : draps non changés , beaucoup de poussière dans les chambres, thé d'accueil payant, riz au poisson réchauffé de la veille ; voir de l'avant- veille 
Petit déjeuner réduit ( le patron est parti sans remplir le frigo ; il faut se lever les premiers !) 
Aucune info .

* Camping INIMI " chez Sidi Ahmed "
1500 UMS/personne 500 UMS/petit déjeuner
Très simple et très propre . Vraies couettes IKEA et eau chauffée....au soleil .Accueil absolument adorable de Sidi Ahmed qui conseille sur tout , vous offre thé et café gratuits  Plat et fruits : 1500 UMS

P1110140 - Copie

 

TERJIT : Auberge Ntourvine chez Jemal
tél +222 36 12 91 84 ou +222 46 47 18 36
jemalterjit@gmail.com
Dans un cadre magnifique , tentes 
nuit 1500 UMS/personne petits déjeuners 1000 UMS/personne repas 1500 UMS/personne 

P1110524

IMG_20180203_095139 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OUEDANE : Auberge "Vasque" Chez Zaida
Belles chambres , très jolie auberge 
Chambre double 10000 UMS repas 2500 UMS petit déjeuner 1500 UMS
tél +222 47 68 96 66
e-mail : zaide_vasque@yahoo.fr ( ne la consulte pas souvent !)

P1010001

CHINGUETTI           Maison d'hôtes La GUEILA

Tenue par une française Sylvette et son associé Sidi, maison de style traditionnelle avec un charmant patio et tout le confort .
Excellente cuisine ( tajine aux épices de Roellinger, vrai beurre de France, confitures - maison, etc...) Une vraie surprise pour Chinguetti 
Super accueil de Sylvette et Sidi 
Chambre double : 15000 UMS (petits déjeuners inclus) Repas : 4000 UMS
Téléphones
MAURITANIE : +222 4648 25 26 ou +222 2205 50 56 WhatsApp : +222 2616 49 77
Courriel : info@lagueila.com

 

P1010004 - Copie - Copie

IMG_20180131_200119 - Copie

 

Posté par fangui à 20:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 février 2018

Nouakchot....on dirait le Sénégal !

Nouakchot est la capitale administrative de la Mauritanie Là on se croirait davantage en Afrique noire . Rien de fantastique dans son architecture : elle se présente comme une vaste ramification décousue d'avenues , poussiéreuses et souvent sans trottoirs ;
le quartier des ambassades est plus chic , avec certaines constructions de prestige comme les ambassades des USA , du Maroc , d'Iran ...Bref , globalement , rien pour attirer l'oeil du touriste !

Toutefois, deux endroits extraordinaires à ne manquer sous aucun prétexte , qui justifient un séjour d'une journée .

LES MARCHES DES 5 ème et 6 ème arrondissements

 

P1110580

 

En fait, ils se touchent et on passe de l'un à l'autre sans s'en rendre compte .

Ce sont des lieux d'une cohue extraordinaire et la circulation y est anarchique

P1110585

Là on est tout à fait en Afrique Noire ; on circule difficilement au milieu de milliers d'étals

P1110568

P1110569

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On y trouve absolument de tout !

P1110567

P1110570

P1110571

P1110572

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon à savoir :

  • il est difficile de trouver un taxi qui accepte de s'y rendre à cause de la trop grande circulation ( comptez entre 500 et 1000 UMS)
  • faire attention aux pickpockets
  • nous étions accompagnées d'un guide recommandé par Olivia de la Maison Jaloua ( 6000 UMS une grosse demi-journée) ; une bonne solution pour réussir à attraper un taxi et pour circuler dans ce dédale

 

 LE PORT DE PECHE 

P1110645

Il faut s'y rendre vers les 18 h . le spectacle y est inoubliable ; le long de la plage des centaines d'embarcations alignées , dans la mer autant qui rentrent .

P1110638

P1110597

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la plage des milliers de gens s'agitent comme dans une fourmillière .

P1110614

P1110603

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des femmes sont accroupies sur la plage, avec leurs bassines remplies de poissons .

P1110591

P1110593

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une noria d' hommes qui rentrent dans la mer et déchargement les bâteaux : ils remontent sur la côte, leur caisse sur la tête.

P1110605

P1110623

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Des grappes d'hommes se regroupent autour des lourdes embarcations pour les hisser sur le sable .

P1110601

Un va et vient hallucinant jusqu'au coucher du soleil .

Un petit marché aux poissons sur place , mais la plus grande quantité part directement dans des camions .

Bon à savoir :

 1000 UMS max le taxi pour s'y rendre

Posté par fangui à 21:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 février 2018

Piste de Chinguetti à Terjit

Difficile de nous arracher au confort de notre auberge à Chinguetti . La journée commence par une piste de sable qui secoue bien !

Mais nous finissons d'arriver à Zarga , spectaculaire barre de roches noires , émergeant d'un sable orangée .

P1110443

P1110396

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A notre arrivée s'organise un rapide souk .... J'achète quatre théières .

P1110411

 

Une caravane arrive : signe des temps modernes, elle transporte , non le matériel d'une famille nomade , mais celui d'un groupe de randonneurs . Inté

eressant d'observer le professionalisme des chameliers .

P1110415

P1110422

P1110442

P1110440

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La piste devient ensuite calliouteuse et brusquement débouche sur une large faille , occupée par une grande oasis : Mhaïre .

P1110451

P1110455

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De charmantes jeunes filles préparent des crêpes, on se croirait presque en Bretagne .

P1110469

Enfin, une superbe route toute nouvelle , une curiosité en Mauritanie ....

P1110480

Nous arrivons dans un campement situé dans l'oasis de montagne de Terjit : fin de journée à contempler le coucher de soleil

P1110492

P1110494

 

 

 

 

 

 

 

 


L'environnement du camping est absolument fabuleux ! Le lendemain , Jamal le patron nous accompagne jusqu'aux sources : il arrive de l'eau froide et de la chaude ! Il s'est donc crée de petits bassins où on peut se baigner .L'ambiance est au relaxement , bercé par le glougloutement de l'eau . Un petit coin de paradis !

P1110505

P1110508

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si on remonte le canyon beaucoup plus haut , il y a des peintures rupestres , mais nous nous contenterons de monter sur le plateau pour avoir la vue plongeante sur Terjit et le canyon.

P1110518

P1110519

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une charmante oasis de montagne où on peut faire une étape vivifiante !

EN PRATIQUE :

* accès aus sources : 1500 UMS par personne
* taxi de Terjit à Atar : 5000 UMS
* Auberge Jamal :accueil adorable , on dort sous de grandes tentes . nuit 1500 UMS/personne , petit déjeuner 1000 UMS/personne , repas 1500 UMS/personne

 

P1110524

Posté par fangui à 22:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2018

Chinguetti , la ville des bibliothèques

P1010003 - Copie

Fondée à la fin du XIII ème siècle , Chinguetti fut un important centre de commerce caravanier entre l'Afrique du Nord et l'Afrique Noire ,, et surtout la plus grande métropole culturelle de la région depuis le début du XVI ème siècle . C' est 7e ville sainte de l'Islam .

 Un large oued sépare la ville ancienne de la partie nouvelle , où se trouvent les auberges .

P1010007

P1010010 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie y est bien assoupie !

P1010030

P1010029

P1010027

P1010031

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vieille ville s'ordonne autour de la mosquée et on y croise une population variée !

P1010059 - Copie

P1010058 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1110359

P1110370

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chinguetti compte une dizaine de bibliothèques recensées et la ville est sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1996 .

La bibliothèque HABOTT : 

Vielle d'environ deux cent ans , elle fut crée par Ehel Habott à partir de ses propres manuscrits, auxquels il ajouta des manuscrits ramenés des quatre coins de l'empire musulman . La bibliothèque rassemble aujourd'hui 1 450 manuscrits traitant de douze thèmes parmi lesquels la géographie, les mathématiques, l'astronomie ou encore les sciences religieuses ; le plus ancien ayant 960 ans.

Dommage que le conservateur actuel parle très peu anglais ou français , ce qui limite les explications .

P1010016

P1010015

P1010021

P1010023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez Saïf :

Saif parle parfaitement le français, cest un ancien instituteur qui cerne bien les touristes . Sa présentation est théatralisée avec humour et récitation de poèmes . Un moment sympa , mais pas sûr que tout soit vraiment exact ....

P1010034

P1010037

P1010046

P1010050

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chinguetti est entourée de dunes et le soir , il fait bon aller y contempler le coucher du soleil

P1010110 (2)

P1010115 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BON A SAVOIR :

  • Chinguetti a particulièrement souffert de l'absence de tourisme de ces dernières années ; plusieurs grandes auberges quasi-vides dans la ville nouvelle . Dans la vieille ville , aucun endroit pour se restaurer ou boire un coup (sauf un bout de place peu engageant) .
  • Autour de la mosquée , plusieurs femmes qui vendent toutes la même chose vous harcèlent , mais ailleurs c'est très tranquille
  • Entrée des bibliotthèques ; un don de 2000 UMS par personne est sollicité .
  • Une adresse extraordinaire et inattendue d'hébergement :

Maison d'hôtes La GUEILA 

P1110339

 Tenue par une française Sylvette et son associé SIDI, maison de style traditionnel avec un charmant patio et tout le confort .

Excellente cuisine ( tajine aux épices de Roellinger,  beurre "Président " , confitures - maison, etc...) . Assez surréaliste pour Chinguetti !
Super accueil de Sylvette et Sidi
Chambre double : 15000 UMS (petits déjeuners inclus) Repas : 4000 UMS
Téléphones
MAURITANIE : +222 4648 25 26 ou +222 2205 50 56 WhatsApp : +222 2616 49 77
Courriel : info@lagueila.com

....

 

 

Posté par fangui à 14:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2018

Piste de Oueddane à Chinguetti

P1010081

Pour relier Ouedane à Chinguetti ,s'étire une longue piste de sable .La voiture file sur la piste , bordée d'arbres du désert .

P1010035

P1010032

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu'à un chott où affleure du sel

P1010036

Nous arrivons à la charmante oasis de Tanouchelt.

P1010057

P1010065 (2)

P1010053

P1010051

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un campement nous accueille sous une tente pour la pause-repas de midi; l'occasion de goûter des "leksour" la spécialité de l'Adrar , des crêpes dans lesquelles on verse un mélange de légumes du jardin et de viande de chèvre .


P1010080

Nous poursuivons notre route quand notre 4/4 est assailli par trois charmantes jeunes filles , qui nous invitent dans la tente familiale .

P1110292

P1010086 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sont des nomades qui vivent d'élevage de chèvres .

P1010092 (2)

P1010088 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous buvons le thé traditionnel de bienvenue en famille .

P1110301


Que de belles rencontres sur cette piste ! Et des troupeaux de toute nature ...

P1010082

P1010093 (2)

Posté par fangui à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2018

Piste d'Atar à Ouedane

Nous partons d'Atar en prenant au passage un autostoppeur . La piste nous mène à un magnifique site , où on peut admirer les restes de Fort Saganne , construit spécialement pour les décors du film d'Alain Corneau avec Depardieu, Deneuve et Sophie Marceau . 

P1110152

 

Quelques peintures ruspestres se cachent derrière des rochers ( éléphant, girafe, chasseurs ) ,témoignent d'une époque où la nature dans la région était plus luxuriante !

P1110185

P1010028

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un curieux rocher dont la base est gravée de 27 stries ( qui symbolisent , parait-il, les clans de la région ) et de trois curieuses traces de pas (dont l'explication a été très vague)

P1010037

P1010039

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La femme du gardien du site a installé un petit commerce et notre auto -stoppeur sans façon s'installe pour préparer le thé ! En Mauritanie , le thé semble un droit inaléniable pour tout passant .

P1110182

P1010019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre chauffeur en profite pour déguster dans une calebasse de zrig , du lait de chamelle servi frais ou caillé et additionné d'eau et de sucre .

P1010018

Nous poursuivons sur le plateau sur une piste en tôle ondulée jusqu'à une vue dégagée sur la passe de Amogjar.

P1010033

P1010048

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin , nous arrivons sur Ouedane !

P1010051

La vieille ville sur la colline a été classée à l'UNESCO et restaurée par les portugais . En fin d'après midi les ruines sont superbement éclairées .

P1010060

P1010061

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On y voit les ruines de l'anciennne mosquée , ainsi que les maisons des fondateurs de la ville .

P1010058

P1110209

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du sommet de la ville , on a une vue sur la palmeraie qui est cultivée .

P1110206

A côté de la nouvelle mosquée , un musée animé par un conservateur passionnant ; hélas pour nous, il est malade ce jour là 

et remplacée par sa femme qui ne parle pas un mot de français ou d'anglais, donc nous renonçons à cette visite .

A 2 kms de Ouedane, un endroit charmant où les chameliers font paître leurs troupeaux . Quelques belles gravures rupestres ........plus ou moins anciennes !

P1010014

P1010018

P1010008

P1010010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouedane , une étape coup de coeur où on peut passer une nuit ou deux avec plaisir !

EN PRATIQUE ;

  •  Site de Fort Saganne : 600 UMS pour prendre des photos de loin de Fort Saganne et 600 UMS pour aller voir les peintures rupestres avec de vagues explicatuions du gardien .

 

P1110151

 Un petit camping rudimentaire ( si on prévient, comment ? , le gardien monte une tente.) .Ne pas trop compter sur les sanitaires ! Si on a son matériel, c'est un endroit magique pour s'installer .

P1010021

 

  • Ouedane : Entrée de la vieille ville  : 1000 UMS ; un guide basique vous accompagne

 

P1010052

  • Un hébergement au top à Ouedane :   Auberge "Vasque" Chez Zaida

Belles chambres , très jolie auberge et eau chaude !
Chambre double 10000 UMS repas 2500 UMS petit déjeuner 1500 UMS
tél +222 47 68 96 66
e-mail : zaide_vasque@yahoo.fr ( ne la consulte pas souvent !)

Zaïda est une maitresse-femme , qui n'hésite pas à se balader , la clope à la main et conduit son énorme 4/4 avec maestria !

P1010001

27 janvier 2018

Le train minéralier : une légende qui se mérite !

P1010057

Une seule ligne de chemin de fer en Mauritanie : à voie unique, longue de 704 kilomètres , qui suit la frontière mauritanienne , au sud du Sahara occidental jusqu'à Choum , puis remonte vers le nord jusqu'à Zouerate .

Carte_chemin_de_fer_de_mauritanie

Les trains dont la longueur peut atteindre 2,5 km, sont constitués de 3 ou 4 locomotives et de 200 à 210 wagons pour le minerai de fer .Acheminant 3 fois par jour des dizaines de milliers de tonnes de fer extraites des mines de Zouérate jusqu’au port de Nouadhibou, le train comporte aussi un wagon passagers.

WP_20180128_023 - Copie

Une cinquantaine de personnes font quotidiennement le trajet, un voyage pénible au milieu du désert, qui dure environ 18 h.

Nous nous sommes contentées du trajet Nouadhibou-Choum....et déjà beaucoup d'aventures !

 Le départ du train à Nouadhibou est prévu à 15 h . Un taxi nous emmène à 12h30 vers la gare , un bâtiment au milieu de nulle part : 

on sent bien que l'aventure commence !

P1010023

Un typique restaurant nous tend les bras de l'autre côté de la route ; il est prudent de se nourrir pour franchir les 9 h qui nous mèneront à Choum .

P1010028

Deux nouveaux amis se joignent à nous : Brahim , militaire qui rejoint sa famille à Zarouate et un petit chaton affectueux .

P1010030

P1010042

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cuisinière nous sert un délicieux riz au poisson .

P1010034

P1010035

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premier rebondissement : le train partira en fait à partir de ....19 h . Le temps de faire la sieste !

P1010033

On attend .....Les passagers se rapprochent petit à petit de la voie .

P1010045

P1010026

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait, il partira à 22 h ; la nuit est déjà tombée : spectacle fantastique que ce monstre de métal qui défile dans un vacarme assourdissant à la faible lueur de deux lampadaires et de quelques lampes de poches .

Un seul wagon de voyageurs à l'arrière pris d'assaut !  Brahim , en bon militaire, lance une action "commando" : il saute en marche dans le wagon, attrape nos valises par la fenêtre et retient un compartiment : nous avons notre "chambre" où sa carrure impressionante
interdit toute intrusion . On pourra chacun s'allonger .

Disons le de suite , ce n'est pas l'Orient Express . ....Du wagon ne subsiste que les structures métalliques , tout le reste a disparu : ni portes, ni fenêtres , ni banquettes , ni accessoires , ni lumière ,  etc ....Des planches nous servent de banquettes pour passer la nuit .

P1010032

P1010047

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gens circulent avec des lampes de poche , on se heurte à...une chèvre en allant aux toilettes ( ou plutôt sur le trou dans le plancher du wagon qui en tient lieu !)

 P1010042 (2)

 .Outre le froid traditionnel dans le désert l'hiver , des courants d'air de partout : la nuit est glaciale ; 

bien que très couvertes, nous ne pouvons pas fermer l'oeil ! Je crois que je n'ai jamais eu aussi froid de ma vie ! Le réveil est difficle .

P1010037 (2)

Heureusement le jour se lève et les paysages du désert nous réconfortent .

P1010041

P1010054

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On s'arrête à la gare de Choum ; il est 10 h ...Comme à Nouadhibou , le wagon - passagers est pris d'assaut , à peine le train à l'arrêt

P1010058

Des minibus attendent au pied du train, pour aller à Atar . En route nous prendrons aussi quelques chèvres !

P1010079

 

Fin d'une épopée ultime !

EN PRATIQUE :

* En janvier, il faudrait se munir d'un duvet "haute montagne" , un petit matelas mousse à acheter par exemple à Nouadhibou
et d'une lampe de poche . Prendre aussi à boire et à manger .
* On peut aussi faire la portion Choum-Zarouate et revenir en transports collectifs de Zaourate sur Atar .
Dans notre cas, c'était un trajet de jour. Problèmes : le train est déjà bien rempli et l'attente à Choum encore plus inconfortable qu'à Nouadhibou .
* On paie pour accéder au wagon-voyageurs ; l'accès aux wagons de minerai est gratuit , mais c'est dormir (ou essayer) au milieu des poussières de minerai et des restes des autres voyageurs .Franchement , sauf à être réduit à la misère, ne pas hésitez à payer les qqs euros du wagon-voyageurs .C'est déjà bien assez éprouvant !

 

 

 

 

Posté par fangui à 15:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 décembre 2017

Budapest pratique

P1010615

 

FORMALITES et ARGENT

La monnaie est le forint (HUT) . Le taux de change normal était de 1 € = 300 HUT lors de notre passage . Mais à l'aéroport ou près du château , c'était 1€= 250 HUT ! Beaucoup de bureaux de change en ville .

La Hongrie étant dans la zone Schengen , pas de contrôle de police aux aéroports à l'aller comme au retour entre la France et la Hongrie , donc sorties rapides !

 

GASTRONOMIE

Pas de problèmes pour l'alcool : grands choix de vins hongrois et de bières !

P1010592

Vaci ulca (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grande variété de restaurants un peu partout à tous les prix

Le goulash ( spécialité hongroise ) n'est pas celui qu'on connait en France : c'est en fait une soupe à la viande . L'épice reine en Hongrie est le paprika : ne pas manquer de faire son stock !

P1010220

P1010580

 

 

 

 

 

 

 

 

 


TRANSPORTS

Réseau très diversifié et pratique ( bus, métro, trams, etc...) . Plusieurs formules : on a acheté un carnet de 10 tickets largement suffisant , car on se déplace beaucoup à pied .Je ne pense pas que les pass soient avantageux

De ou vers l'aéroport , bus 100E de la station de métro Deák Ferenc où convergent plusieurs lignes de métro .. Ce bus circule tous les jours toutes les demi-heures dès 4 h 00 et jusqu'à 00 h 00 du centre-ville et 00 h 30 de l'aéroport. 

P1010487 - Copie

 

Attention : beaucoup de contrôles dans les transports 

Il y a quatre lignes de metro . Le métro 1 est classé au patrimoine mondial de lUNESCO . Cette ligne suit principalement l' avenue Andrassy et a été inaugurée le 8 mai 1896 en présence de l'empereur François-Joseph . Un voyage dans le temps à ne pas manquer 

P1010613

Un tram sympa : le numéro 2 qui longe le Danube

P1010328

 

Autre transport original , pour ne pas se ruiner avec une croisière sur le Danube : la navette fluviale , transport public !

P1010345 - Copie

 

ECONOMIES !

Dans les musées , bains, transports , etc , réductions jeunes , étudiants, seniors , vraiment intéressantes ( ne pas oublier sa carte d'identité) . Les transports sont même gratuits pour les plus de 65 ans .

Posté par fangui à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,