20180815_093006

 

Situé à environ 3 000 mètres d'altitude dans le massif des Tian Shan au nord-ouest de  Naryn ,  le lac Son Koul d’une superficie de 275 km² et d’une profondeur de 15 mètres,  est considéré comme la plus grande réserve d'eau douce naturelle du pays. Il est gelé la moitié de l'année .

Ses alentours sont une immense steppe encadrée de montagnes où vivent pendant les quatre mois d'été des bergers semi -nomades . Le reste de l'année , ils regagnent leur maison en ville ou au village , souvent cossues et modernes !.

 

P1030747

  

Les bergers sont prospères : outre leurs propres bêtes, ils gardent des bêtes de citadins , investissements courants pour ceux qui n'ont plus confiance aux banques . On peut donc croiser d'immenses troupeaux .

 

P1030767

P1030764

 

 

 

 

 

 

 

 

Une yourte principale est dressée qui est la pièce principale et la chambre a coucher . Elle est meublée de tapis , de matelas et couettes et d'un poêle à charbon ,
Une ou deux tentes annexes pour rangements , cuisine  . A côté , parfois un 4/4 . A l'écart,  la tente - wc !

P1030810

P1030801

 

 

 

 

 

 

 

 

P1030754

P1030483

 

 

 

 

 

 

 


Toutes sortes de bestiaux vivent  autour de l'habitat ,
Des animaux sont parqués dans des enclos , les jeunes ou les moutons qui sont tondus sur place ..

P1030829

P1030830

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques dindes et moutons ne finiront  pas la saison , réserve de viande sur pied !

P1030836

P1030843

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les bergers pêchent aussi dans le lac avec des filets et des épuisettes .

P1030766

P1030837

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut assister à la traite des juments . Le lait est très  prisé sous forme fermenté ! Goûté par moi plusieurs fois,  mais pas vraiment  apprécié  ! Mais  les Kirghizs en raffolent !

P1030786

P1030789

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une étape hors du temps  !

P1030847